La Fédération du Bâtiment de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANETE

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°8 - Septembre 2017

Le  22 septembre 2017

ÉDITO

Diffuser l’information technique auprès de ses adhérents et faire connaître ses outils pratiques constitue une des missions essentielles de la Fédération française du bâtiment.

Si cela peut apparaître comme une évidence, le challenge qui consiste à atteindre les entreprises et artisans de la FFB reste entier.

Et les sujets liés à la transition écologique n’échappent pas à cette règle. Le panel d’outils est large !

Modèles de notices environnementales, chartes, applications sur les déchets de chantier, vidéos de sensibilisation, guides techniques... Difficile pour l’entrepreneur ou l’artisan de s’y retrouver.

Une solution numérique vient d’être élaborée par la FFB. Moderne et intuitive, la Caisse à outils Bâtir Pour la Planète (BPP) simplifie la vie des entreprises en répondant à leurs questions au travers des 3 parcours (Rénovation, Construction neuve ou Démarche environnementale).

L’information est désormais possible à tout moment sur ordinateur, tablette ou smartphone avec une demande de connexion et mot de passe pour l’accès aux outils réservés aux adhérents.

 

 

Philippe PIANTONI,
Président de la Fédération du BTP 04

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°7 - Juillet 2017

Le  20 juillet 2017

ÉDITO

L’année 2017 sera indéniablement placée sous le signe de la croissance verte et de l’économie circulaire. Conformément à la loi NOTRE du 7 août 2015, le Conseil Régional PACA a débuté en décembre 2016 l’élaboration d’un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) dangereux, non dangereux et inertes. 

L’état des lieux vient d’être présenté en Commission Consultative d’Elaboration et de Suivi (CCES) début juillet et les scénarios seront discutés en septembre lors d’un atelier de travail pour les déchets du BTP puis finalisé pour la fin d’année 2017.

La Commission Régionale Environnement et Construction Durable (CRECD) PACA, qui participe aux réunions de la CCES, souhaite contribuer activement à ces réflexions en mettant en avant les enjeux territoriaux des professionnels du bâtiment via un questionnaire adressé pour les Fédérations Départementales aux entreprises adhérentes. 

L’élaboration de ce nouveau plan est donc l’occasion de rappeler les leviers d’actions à prendre en compte tels que le renforcement du maillage territorial, l’amélioration de la compétitivité des filières de valorisation et la prise en compte de la gestion des déchets et de l’utilisation de matériaux recyclés dans les marchés. 

 

Jean-Yves CHEMIN,
Représentant FRB PACA à la CCES du PRPGD PACA


Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°6 - Mars 2017

Le  24 mars 2017

ÉDITO

L’année 2016 a été riche en actualités dans le secteur du Bâtiment avec notamment la publication des principaux décrets et arrêtés venant entériner la Loi sur la Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV). Bâtiment bas carbone, bonus de constructibilité, économie circulaire, performance énergétique et environnementale, compteurs individuels de chauffage, véhicules électriques, ou encore autoconsommation d’énergie renouvelable, tous les sujets sont concernés ! À l’heure de la transition énergétique et de la révolution numérique, les entreprises du bâtiment doivent prendre part aux réflexions pour ne pas subir ces changements à venir.

Elles doivent s’impliquer dans les phases d’expérimentation et se saisir de ces nouveaux marchés tournés vers l’amélioration énergétique ou vers un mode de production de l’électricité décentralisée, des réseaux intelligents et de l’autoconsommation.

Ainsi, pour porter les messages de la profession, la Commission Environnement de la FRB PACA contribue aux réflexions menées dans le cadre du Schéma Régional de Développement Économique d'Innovation et d'Internationalisation (SRDEII) élaboré par le Conseil Régional PACA.



     Patrick Moulard,
 
Chef de file de la Commission
 Environnement de la FRB PACA

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°5 - Décembre 2016

Le  23 décembre 2016

ÉDITO
 

La Biodiversité, c’est la diversité des espèces vivantes et de leurs interactions avec leur milieu de vie naturel. Ce capital à préserver pour l’avenir est aujourd’hui inscrit dans la nouvelle loi du 08/08/2016 « pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages », qui s’ajoute aux documents de planification régionaux tels que ceux sur la gestion des déchets ou l’exploitation des carrières pour lesquels la raréfaction des ressources et la dégradation des milieux sont au cœur des débats depuis déjà plusieurs années.

 
La prise en compte de notre environnement au sein d’une démarche d’entreprise semble donc incontournable pour le secteur du BTP où une partie des acteurs n’ont pas encore pris conscience de leur  empreinte. 

Or, elle représente une opportunité à saisir pour construire une stratégie de développement qui offre des bénéfices significatifs quasi-immédiats quels que soit son activité, sa taille, son organisation  (réduction des nuisances, communication interne et externe, bien-être des salariés,…).


 Pour rejoindre les efforts déjà réalisés, il ne faut pas hésiter à s’intéresser aux solutions qui ont déjà été mises en place, évaluer ses impacts environnementaux dans une vision globale, puis placer le  curseur sur les objectifs qui seront accessibles afin d’être un levier et non un poids trop lourd à porter par l’ensemble de la société.

 

   

 

Marie-Thérèse AUBRIEUX-GONTERO, 
 
Représentante BTP 13 à la Commission
Régionale Environnement
 

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°4 - Octobre 2016

Le  21 octobre 2016


ÉDITO

 Ces dernières années, les exigences règlementaires se sont focalisées sur la performance énergétique des bâtiments, notamment avec la RT2012. Mais les règlementations à venir iront au-delà de ce critère énergétique avec un nombre accru d’exigences telles que l’eau, les déchets, la consommation des ressources naturelles, les émissions de gaz à effet de serre (GES), la biodiversité, la provenance des matériaux…

L’Analyse du Cycle de Vie (ACV) d’un bâtiment permet justement de faire une évaluation des performances environnementales depuis l’extraction des matériaux jusqu’à sa déconstruction. Cette méthode est intéressante car elle apporte une vision plus globale des impacts, mais elle prend en compte une vingtaine de critères. 

Cependant, il semble qu’un consensus s’orienterait vers 2 critères principaux (GES, énergie) afin que cette évaluation reste compréhensible autant par les maîtres d’ouvrage que par les utilisateurs


La Fédération est actuellement vigilante sur le référentiel qui permettra d’évaluer les bâtiments. Elle souhaite une homogénéité des outils pour qu’ils restent simples, lisibles et communs à tous. 

Il ne devra pas générer de surcoût pour la construction, ni ajouter un opérateur supplémentaire.
 
Bernard MANGIN, 
 
Représentant BTP 83 à la Commission
Régionale Environnement
 

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°3 - Juin 2016

Le  17 juin 2016

 ÉDITO

 

 La question de l’élimination des déchets de chantier n’est pas nouvelle et la Fédération est consciente de l’enjeu que représente le passage d’une gestion linéaire vers un modèle dit circulaire.

 
Pour y parvenir, l’ensemble des acteurs de la construction doivent être impliqués: fabricants, maîtrises d’ouvrage, maîtrises d’oeuvre, entreprises et gestionnaires des déchets.

Des freins restent toutefois à lever : en renforçant le maillage des territoires de la région PACA avec des points de collectes à proximité des entreprises, en améliorant la compétitivité de la valorisation par rapport à l’enfouissement et en développant certaines filières telles que le plâtre, les déchets de bois, les menuiseries,… Un travail important doit également être mené sur l’utilisation de ces ressources dites secondaires en améliorant la qualité et la quantité des produits recyclés, ainsi qu’en augmentant la part de matériaux réemployés.

 S’inscrire dans cette démarche est nécessaire pour la profession, à condition bien sûr que les marchés prennent en compte ces coûts, et s’adaptent au contexte et aux réalités technico-économiques  auxquelles sont confrontées les entreprises et artisans.

 

 
Martial PARA,
Représentant BTP 05 à la Commission
Régionale Environnement

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°2 - Mars 2016

Le  06 avril 2016

ÉDITO

Fin décembre 2015, plus de 57 700 entreprises étaient RGE (dont 2 738 en PACA), dépassant l’objectif fixé par les pouvoirs publics. 

Grâce aux efforts des entreprises, ainsi que par la mobilisation de la FFB, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a été prorogé jusqu’au 31 décembre 2016 et l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) jusqu’au 31 décembre 2017.

 

Ces dispositifs qui ont pour but d’inciter les particuliers à réaliser des travaux d’amélioration de performances énergétiques de leur logement, tout en favorisant l’installation d’équipements efficaces et les énergies renouvelables, sont indispensables pour atteindre les résultats que la France s’est fixée en matière de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). 

 

Pour que ces objectifs se concrétisent en marché de travaux pour les entreprises, la FRB PACA est convaincue qu’il faut donner envie et confiance aux ménages. En matière de politique du logement, l'incitation doit résolument prendre l'ascendant sur l’obligation, souvent génératrice de blocages. 

C’est pourquoi il est important de soutenir ces dispositifs, tout en demandant leur simplification sans en altérer le niveau d’exigence. 

 

Serge RAMONDA,

Président de la FRB PACA

Lettre d'information BÂTIR POUR LA PLANÈTE N°1 - Déc.2015

Le  08 décembre 2015

ÉDITO

En ce début décembre, se déroule la COP21 dont le but est de limiter le réchauffement climatique mondial à + 2°C en moyenne d’ici 2100.

Les efforts engagés, notamment dans la construction neuve avec les réglementations thermiques successives ou dans la rénovation avec la qualification des entreprises RGE, ont déjà permis de stabiliser les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur de la construction depuis 1990, bien que le parc ait progressé de près de 25%. 

Les enjeux se situent principalement aujourd’hui dans l’existant. C’est l’un des objectifs du Plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) et de la loi sur la transition énergétique (LTE) avec une volonté politique de réhabilitation de 500 000 logements par an en France. 

Toutefois, votre Fédération garde les pieds sur terre, et dans un contexte réglementaire et normatif de plus en plus chargé, nous serons attentifs aux mesures mises en place pour un redémarrage des travaux sur l’existant qui ne pourra être encouragé que par des politiques incitatives ambitieuses et pérennes et non par des obligations de travaux contre-productives qui seraient rapidement contournées.


Patrick Moulard,

Chef de file de la Commission régionale Environnement

First 1 Last